Un établissement scolaire qui construit pour l’avenir !

L’ensemble des élèves, parents d’élèves et personnels ont pu vivre au quotidien, depuis 4 ans,  les évolutions successives entre les anciens locaux, les locaux provisoires et les nouveaux espaces. Chacun peut apprécier les nouvelles conditions qui sont offertes et ainsi vivre pleinement le projet éducatif porté par chacune des entités de l’établissement. Ces nouveaux espaces sont des catalyseurs d’énergie pour l’ensemble des acteurs de la communauté éducative qui propulsent le pôle d’enseignement catholique vers l’avenir et l’engagent ainsi dans l’accueil des prochaines générations d’élèves.

Dès septembre 2012, afin de rénover les locaux pour les rendre agréables et performants en vue d’accueillir l’ensemble des élèves de l’école, du collège et du lycée, l’ensemble scolaire catholique d’Yssingeaux – lycée Sacré Cœur – école collège St Pierre Ste Anne-  a commencé des travaux de rénovation très conséquents.

Après le site primaire, le site collège et le site lycée, la construction d’un internat neuf est en cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi regroupés sur des locaux totalement rénovés, l’école, le collège et le lycée offrent aux élèves les meilleures conditions possibles pour poursuivre leurs études au cœur de la ville !

Les projets d’établissements et nombreuses spécificités offertes sont détaillés dans les plaquettes jointes.

Un établissement scolaire qui construit pour l’avenir !

Parallèlement aux travaux de réhabilitation des locaux du quotidien, les équipes œuvrent pour offrir avec bienveillance et exigence une qualité de formation permettant à chacun de progresser au mieux pour se préparer au monde de demain.

Ainsi notre établissement verra à la rentrée 2018, la nouvelle formation post-bac : BTS Notariat.

Après 10 années d’expérience fructueuse dans l’enseignement supérieur avec le BTS Opticien Lunetier, la construction d’une résidence étudiante, les équipes se préparent à accueillir cette nouvelle formation. Celle-ci répond à une demande de la profession sur le territoire et plus globalement sur les territoires ruraux.